Nul doute que l'Académie des César lui rendra hommage, ce vendredi lors de la cérémonie des César du cinéma. François Dupeyron, réalisateur français est décédé ce jeudi 25 février. Il a succombé des suites d'une longue maladie à l'âge de 65 ans. Évoluant à la marge du cinéma français, loin des grosses productions formatées, François Dupeyron laissera quelques films sensibles et singuliers. Sa filmographie compte une dizaine de films dont certains ont été primés.

Né à Tartas en 1950, le réalisateur commence sa carrière en tant que réalisateur de documentaire, avec La Nuit du hibou, primé lors de la cérémonie des César, en 1985. Le film remportera le prix du meilleur court-métrage documentaire. Quatre ans plus tard, il remporte le César du meilleur court-métrage de fiction avec Lamento et en 1988, son premier long-métrage Drôle d'endroit pour une rencontre réunissant le duo Gérard Depardieu et Catherine Deneuve remportera 4 César dont celui de la meilleure actrice pour Catherine Deneuve et celui de meilleur espoir féminin pour Nathalie Cardone. 

Une filmographie riche mais pas que...

En 2002, c'est La chambre des Officiers, un film sur les gueules cassées de la Première Guerre mondiale qui lui permettra d'être nominé trois fois dans les catégories, meilleur film, meilleur réalisateur et meilleur scénario original ou adaptation. Mais à ce jour, son film le plus connu demeure sans doute Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran sorti en 2003 avec Omar Sharif. Le film a d'ailleurs permis à l'acteur de remporter le César du meilleur acteur. En 2009, il achève le film Trésor, quatre jours après le décès de Claude Berry. Son dernier film Mon âme par toi guérie sort en 2013 avec Céline Sallette et Jean-Pierre Darroussin.

En dehors de cette carrière riche en nominations, François Dupeyron était également scénariste (Le fils préféré de Nicole Garcia et Un pont entre deux rives de Fred Auburtin), et écrivain. Cinq livres dont il était l'auteur ont été publié. Il laisse derrière lui, Dominique Fraysse, sa femme. Une actrice devenue monteuse de ses films depuis 2002 et La chambre des Officiers.