Depuis quelques semaines, les rumeurs se faisaient un peu trop insistantes et le gouvernement cambodgien a décidé de rétablir la vérité. Non, Brad Pitt et Angelina Jolie n'ont pas constitué de dossier pour adopter un enfant dans le pays. 

Depuis la visite d'Angelina Jolie dans le pays en décembre dernier, les informations les plus farfelues circulaient sur le sujet et c'est un porte-parole du gouvernement qui s'est chargé de démentir tout cela dans une interview au Pnohm Penn Post

Les adoptions sont ... impossibles 

Le ministre des affaires sociales a nié toute cette histoire et c'est Sao Samphois, porteparole du ministère qui s'occupe des adoptions qui s'en est expliqué en ces termes dans le quotidien : "J'ai vu l'information circuler sur Facebook mais ce n'est qu'une rumeur", explique-t-il. Il a assuré qu'aucun contact n'avait été établi entre le couple et l'organisme durant le voyage d'Angelina Jolie au Cambodge où elle tournait un film.

Et pour appuyer son propos, il a même clarifié les choses en expliquant que toute procédure d'adoption entre le Cambodge et les Etats-Unis étaient tout simplement impossible en raison d'une suspension des adoptions datant de 2001. "Plus aucune adoption entre ces deux pays n'est possible", a-t-il rappelé. 

Le pays avait interdit les adoptions internationales craignant que certains enfants aient été victimes de trafics. Ces préoccupations avaient déjà conduit les Etats-Unis, Royaume-Uni et la France notamment à interdire les adoptions en provenance du Cambodge et l'embargo n'a toujours pas été levé.