L'un reste, l'autre part. Nicolas Sarkozy et François Hollande ne sont pas à la fête dans le classement annuel des personnalités préférées des Français, réalisé par l'IFOP pour Le Journal du Dimanche. L'ancien chef de l'Etat perd ainsi 14 places pour se retrouver à la 29e position. Il est tout de même le premier politique de ce top, si l'on exclut Simon Veil, qui se classe 4e et première femme de la liste, dominée par trois hommes : le chanteur Jean-Jacques Goldman et les comédiens Omar Sy et Dany Boon.

Valls n'entre pas dans le top 50

De son côté le successeur de Nicolas Sarkozy à l'Elysée confirme son impopularité durable dans les sondages. A la 49e place dans le classement 2013, François Hollande en sort purement et simplement dans l'édition 2014. Maigre consolation pour le président de la République : son Premier ministre Manuel Valls, "testé" pour la première fois auprès des Français par l'IFOP, n'entre pas dans le top 50. L'institut de sondage ne précise pas toutefois lequel arrive devant l'autre.

Hormis Nicolas Sarkozy, un autre homme de droite figure au classement : le maire de Bordeaux et ancien ministre Alain Juppé, qui perd une place pour passer de la 48e à la 49e place. Si ses supporters voient en lui un recours pour l'élection présidentielle de 2017, il a encore du chemin à faire pour (re)conquérir le cœur des Français...