Il paraît que les videurs sont de bons physionomistes. Pas ceux de l'Argyle Club. Et c'est Paul McCartney qui en a fait les frais, mardi 18 février, après la cérémonie des Grammy Awards. Accompagné du chanteur Beck et du batteur des Foo Fighters, Taylor Hawkins, l'ex des Beatles a tenté de se rendre à la soirée organisée par le rappeur dans cette boîte ultra-select de Los Angeles. Tenté, car Paul McCartney n'a pas réussi à rentrer dans l'établissement. Pas assez VIP pour le videur, il s'est vu claquer la porte au nez deux fois ! 

"Il nous faut un autre tube, mec ! Mets-toi au boulot !"

Le musicien anglais a beau avoir fait partie d'un des plus grands groupes au monde, vendu des millions d'albums à travers le monde et avoir été anobli par la reine d'Angleterre, le molosse qui garde l'entrée de la boîte ne l'a visiblement pas reconnu. Une histoire incroyable à laquelle on aurait du mal à croire si le site TMZ n'avait pas publié la preuve en images.

Pas vraiment habitué à se faire traiter ainsi, Paul McCartney a préféré en rire. "A quel point doit-on être une célébrité pour pouvoir entrer ?", lance avec humour le chanteur de 73 ans. Se tournant vers Beck : "Il nous faut un autre tube, mec ! Mets-toi au boulot !". "L'année prochaine !", lance, hilare, l'interprète de Loser. Pas grave les gars, la prochaine fois, on vous invite à boire un dernier verre à la maison.

A LIRE AUSSI
>>
On y était : Paul Mc Cartney au Stade de France
>> Revivez la cérémonie des Grammy Awards avec Kendrick Lamar, Taylor Swift et Lady Gaga