"Tous les ans, selon la presse, il paraît que je suis une merde, mais les statistiques et les numéros ne trompent pas. Si tout le monde avait mon niveau, nous serions premiers". Voila des propos de Cristiano Ronaldo qui vont animer la semaine des médias espagnols, et sûrement occulter un peu la défaite du Real Madrid face à son éternel rival, l’Atlético. Battus par les Colchoneros (0-1), les hommes de Zinédine Zidane n’ont jamais été en mesure d’inquiéter sérieusement Jan Oblak, le dernier rempart des rojiblancos. Seul Cristiano Ronaldo a eu, à deux reprises, l’opportunité d’égaliser. Mais le Portugais a connu trop de déchets dans la finition.

Des semaines compliquées à venir pour Zidane

Cependant, le triple Ballon d’or n’a pas raté sa sortie devant les médias à la fin de la rencontre. Sûrement agacé, l’ancien joueur de Manchester United a ainsi durement critiqué ses coéquipiers, qu’il ne juge pas au niveau. CR7 a également expliqué la défaite par l’absence de plusieurs joueurs cadres pour ce choc de haut de tableau. "Je ne veux pas sous-estimer personne, à aucun coéquipier, mais quand les meilleurs ne sont pas là, c’est difficile de gagner. Moi, j’aime jouer avec Pepe, Karim (Benzema), Bale, Marcelo. Je ne veux pas dire que Jese, Lucas Vazquez et Kovacic ne sont pas bons, ils sont très bons, mais…".

À LIRE AUSSI >> REVIVEZ - Real Madrid - Atlético (0-1) : Griezmann fait tomber Zidane

Troisièmes de Liga, désormais à quatre points de l’Atlético et à neuf du Barça qui à un match en moins, le Real Madrid a sûrement dit au-revoir à ses chances de remporter le titre. Après la défaite face aux Colchoneros et ces propos de Cristiano Ronaldo, Zinédine Zidane va devoir calmer une situation tendue dans un club en besoin constant de titre. Avec en plus les supporters qui réclament la démission de Florentino Pérez, le Real Madrid brûle-t-il ?