Une ville hôte de la Coupe du monde de football est en deuil. Une passerelle s'est effondrée ce jeudi sur un bus et une voiture. Selon les premiers éléments de l'enquête, deux personnes seraient mortes et 19 autres blessées.

Le drame a eu lieu dans un secteur de la ville encore en travaux pour accueillir la compétition, selon le quotidien O Globo. La chauffeur de ce car, une femme, est l'une des victimes, a précisé le secrétariat à la Santé. Un témoin, Daniel Magalhães, qui se trouvait à proximité de l'accident a déclaré "qu'on aurait dit un tremblement de terre". "Le sol a tremblé violemment. J'ai entendu un vacarme assourdissant. J'ai regardé et j'ai vu la bretelle par terre", a-t-il dit, cité par le site d'information G1 de Globo.

La ville, où se sont déjà déroulés quatre matchs, doit accueillir la première demi-finale de la Coupe du monde, prévue mardi 8 juillet.