Tous les rêves sont permis. Intenable depuis les débuts de ces Championnats du monde de biathlon en Norvège, Martin Fourcade a poursuivi sa moisson de médailles à Oslo en remportant l'individuel (20 km) ce jeudi après-midi et continue de prétendre à un Grand Chelem totalement inédit dans l'histoire de la discipline. Car après le relais mixte, le sprint et la poursuite remportés ces derniers jours, le Français a fait forte impression en allant décrocher son quatrième titre mondial en Norvège, malgré une faute au tir. Sera-t-il capable de rééditer l'exploit en mass-start et en relais masculin ?

Un six sur six en or que même le légendaire Ole-Einar Bjoerndalen n'a jamais réalisé... Et si l'on veut commencer d'ailleurs à effacer (un peu) le Norvégien aux huit médailles d'or olympiques, dix-neuf en Championnats du monde et aux vingt-six globes (contre deux, dix et dix-neuf pour Fourcade) des tablettes, il est bon de noter qu'avec ce sacre du tricolore ce jeudi, il fait déjà mieux que le "Roi Ole" qui a certes déjà remporté quatre titres sur des Mondiaux (en 2005 et en 2009) mais jamais la série relais mixte, le sprint, poursuite et 20 km individuel.

Même un Petit Chelem serait historique

D'où l'importance de cette quatrième médaille d'or. "Je sais que mes Championnats sont réussis mais je reste concentré, expliquait d'ailleurs Fourcade. Par le passé, j'ai parfois relâché la pression : là je suis dedans et avec de l'appétit". Et vu les dispositions actuelles du Catalan au tir, il est le plus précis de la compétition avec 90,2 % de réussite face aux cibles, il peut être très ambitieux.

Déjà vainqueur d'un cinquième gros globe (qui vient récompenser le vainqueur du classement général de Coupe du monde, compétition différente Mondiaux) consécutif à Olso, du jamais vu dans la discipline, Fourcade en profite pour dépasser Raphaël Poirée (trois titres lors des mondiaux 2004) et surtout se positionner idéalement pour ce fameux Grand Chelem. Au pire, un cinq sur six (appelé Petit Chelem) serait lui aussi inédit. Autant dire que l'histoire est en marche pour Martin Fourcade.

À LIRE AUSSI
>> Y a t-il un effet Martin Fourcade pour le biathlon ?
>> Retrouvez toute l'actu sport de metronews