C'est de notoriété publique : François Hollande, ancien joueur dans les catégories minimes et cadets au FC Rouen, aime le foot. Récemment, il a reçu quelques journalistes sportifs pour disserter de l'actualité du ballon rond au cours d'un déjeuner à l'Élysée. Avant cela, en juin 2015, le chef de l'État avait inclus dans la délégation qui l'avait accompagné pour sa tournée en Afrique (au Bénin, en Angola et au Cameroun) le milieu de terrain du PSG Blaise Matuidi (d'origine angolaise), au milieu des ministres et autres PDG. Un mélange des genres qu'il affectionne tellement qu'il s'apprête à le reproduire en Amérique latine, cette fois en compagnie de l'ex-attaquant des Bleus David Trezeguet.

À LIRE AUSSI >> Blaise Matuidi accompagnera François Hollande en Afrique

"Il y a trois jours, j'ai reçu un appel de l'Élysée, pour une invitation de la part du Président, qui va partir quatre jours en Amérique latine, a en effet révélé à metronews ce jeudi le champion du monde 1998, dans le cadre de la promotion de son auto-biographie Bleu Ciel, en référence à ses racines argentines. Il m'a appelé afin de savoir si j'étais disponible pour l'accompagner. Ça m'a beaucoup touché et surpris. Mais en même temps, c'est bien. Je trouve que c'est beau de vouloir faire connaître la France, mais aussi une autre mentalité, ce mélange de cultures qui fait qu'on respecte beaucoup ce pays. J'ai entendu beaucoup de choses négatives ces derniers temps sur la bi-nationalité. Mais ce mélange, moi je l'ai connu en 1998 avec mes coéquipiers en équipe de France. On a été un exemple à suivre pour ça."