Football Leaks a encore frappé. Jusqu'ici, le site internet faisait principalement la lumière sur les coulisses des transferts en révélant des contrats, des salaires des joueurs ou encore des montages financiers douteux. Mais cette semaine, les gérants portugais se sont attaqués à l'aspect marketing du football en publiant le contrat liant Cristiano Ronaldo à Mobily, un opérateur mobile d'Arabie Saoudite dont il a fait la promotion en 2012.

Interdiction de faire référence au Real Madrid

Et quand on s'appelle Cristiano Ronaldo, qu'on joue pour le Real Madrid et qu'on a déjà remporté le Ballon d'or, il faut bien aligner quelques billets afin d'obtenir l'autorisation d'utiliser l'image du joueur portugais pour ses campagnes de pub. Pour une séance photo de quatre heures et demie, deux messages postés sur les réseaux sociaux mentionnant le nom de la société Mobily et cinq maillots du Portugal signés de la main de "CR7", l'attaquant du Real Madrid aurait perçu 1,1 million d'euros ! Une journée de travail bien rentabilisée.

EN SAVOIR +
>>
Entretien avec Football Leaks, le site qui fait trembler le monde du foot
>>
VIDEO - Le petit bijou (un peu chanceux) de Cristiano Ronaldo face à l'AS Rome

Dans le document publié par Football Leaks, on apprend également que Cristiano Ronaldo a perçu 60% de la somme en question au moment de la signature du contrat, le reste étant versé à la fin de la fameuse séance photo. Autre petit détail savoureux révélé par le site, la présence d'une clause demandant à Mobily de ne pas faire référence au Real Madrid dans le deal conclu entre Cristiano Ronaldo et l'opérateur. Dorénavant, on n'attend plus que la publication, par Football Leaks, du contrat du triple Ballon d'or avec le club madrilène.