Après le bien connu WikiLeaks, place à Football Leaks. Ce site internet qui a vu le jour en septembre 2015 fait trembler les différents acteurs du football en publiant chaque jour des documents confidentiels concernant le transfert ou le salaire des joueurs. Leur but ? Dénoncer, notamment, les montages financiers toujours plus obscurs qui ont cours dans le milieu.

Le gros coup de Football Leaks ? La révélation du montant du transfert de Gareth Bale au Real Madrid qui aurait ainsi coûté plus cher que Cristiano Ronaldo. La publication des contrats d'Anthony Martial et de Toni Kroos a fait son petit effet dans un foot business où le secret arrange tout le monde. Entretien avec les créateurs d'une petite bombe qui secoue la sphère footballistique.

EN SAVOIR + >> Gareth Bale plus cher que Neymar et CR7

Comment vous est venue l'idée de créer Football Leaks ? Et à quel moment ?
Nous avions cette idée en tête depuis un long moment, car nous avions collecté énormément de documents depuis plusieurs mois et nous attendions juste le bon moment pour lancer Football Leaks. Les nombreux problèmes à la tête de la Fifa ainsi que les controverses sur le manque de transparence des transferts réalisés au Portugal ont été le point de départ de cette aventure. Au départ, notre idée, c’était de révéler tous les mensonges et les polémiques qui avaient un rapport avec les clubs portugais mais heureusement, grâce à nos sources, nous avons été en mesure d'aller encore plus loin.

Dans quel but avez-vous décidé de vous lancer dans cette aventure ?
Le football a besoin de transparence et de régulation. Les clubs n'ont aucun respect pour les fans, tout est tabou pour eux : les salaires des joueurs, les contrats de transferts, les clauses secrètes, les intermédiaires. Les clubs cachent tout et l'influence croissante des agents de joueurs ainsi que les comptes offshore sont un gros problème. Il y a beaucoup d'argent qui circule "derrière le rideau" et la Fifa n'a même pas idée de ce qu'il s’y passe. Heureusement, en mettant en ligne l’intégralité de ces fichiers, ces affaires commencent à avoir une répercussion dans le monde, et les gens discutent de plus en plus de ce sujet. Nous espérons que ce soit le début d'une nouvelle l'ère : celle de la transparence dans le football.

EN SAVOIR + >> Football Leaks, le futur bourreau du foot business ?

De quelle manière arrivez-vous à vous procurer les nombreux documents que vous diffusez sur votre site ?
Nous ne pouvons pas rentrer dans les détails, parce que c'est une question sensible. Tout ce que nous pouvons vous dire, c'est que nous avons de très bonnes sources. Certaines personnes prétendent que Football Leaks a eu recours à des hackers, à des cyber-attaques, pour obtenir toutes nos informations, mais c’est faux : aucun des fichiers diffusés sur le site n'a été recueilli de façon illégale.

Avez-vous conscience que vous dérangez les clubs mais que les fans de football apprécient ces révélations ?
Bien sûr. Nous faisons tout ce travail pour les fans de football. Nous sommes également des passionnés de ce sport donc nous partageons les mêmes préoccupations concernant le manque de transparence dans le football d'aujourd'hui. Heureusement, certaines personnes à la Fifa se félicitent de toutes les révélations faites par Football Leaks. Nous sommes heureux d'entendre que Mark Goddard, le directeur général de la TMS Fifa (Transfer Matching System), consulte notre site et utilise nos informations pour leurs activités.

Vous avez révélé très peu de transferts de clubs de Ligue 1 pour le moment, peut-on s'attendre à ce que la France soit visée ?
La révélation des contrats de Martial, Abdennour et Imbula n’est qu'un début. Vous pouvez certainement vous attendre à ce que plusieurs documents liés à des transferts en Ligue 1 soient prochainement publiés sur Football Leaks.