Pendant que leur équipe enchaîne les prestations désastreuses au fil des semaines, les supporters de l’Olympique de Marseille se raccrochent aux rumeurs faisant état d’une possible revente du club phocéen, plus que jamais à la dérive. Ces dernières se succèdent depuis le début de l’année mais au regard de la situation sportive et économique de l’OM, les repreneurs ne se bousculent pas au portillon. On peut le comprendre.

Un rachat de l'Olympique de Marseille estimé à 50 millions d'euros

Malgré tout, un ambitieux banquier italo-suisse pourrait bien prendre le risque de mettre de sa personne et de son argent du côté de Marseille. Alors que La Repubblica annonçait le mois dernier que le dénommé Pablo Victor Dana était en train de constituer "un consortium d’investisseurs" afin de reprendre en main l’OM, il a été vu mardi soir en compagnie de Vincent Labrune dans un restaurant étoilé de la cité phocéenne selon La Provence. De quoi étayer l’existence de cette piste et la possibilité d’un futur rachat.

A LIRE AUSSI >> Michel débarqué avant la fin de la semaine ?

Reste à connaître dorénavant les véritables intentions de Pablo Victor Dana et celles de Margarita Louis-Dreyfus qui tient à ce que l’Olympique de Marseille ne tombe pas dans les mains du premier venu et que le futur actionnaire majoritaire présente des garanties financières. Sa société étant basée à Dubaï, tout porte à croire que l’Italo-suisse sera en mesure de mettre les 50 millions d’euros demandés pour racheter le club marseillais. Les prémices d'une nouvelle ère à l'OM ?