Il aura donc fallu attendre la 22e journée pour assister à la première victoire de Troyes en Ligue 1. Et les Aubois n’ont pas choisi la facilité en s’imposant du côté du stade Pierre Mauroy de Lille. Les coéquipiers de Fabien Camus avaient pourtant mal entamé la rencontre avec un pénalty concédé et transformé par Sofiane Boufal. Les Dogues semblaient partis pour effacer leur défaite à Trélissac en coupe de France. Mais c’était sans compter Jimmy Cabot. Le petit milieu de terrain troyen a inscrit un doublé avant de délivrer une passe décisive à Jessy Pi. Grâce à cette victoire, l’ESTAC revient à onze points du premier non relégable, Montpellier.

Bordeaux, Caen et Nice reviennent de loin

Les Héraultais n’en finissent plus de chuter depuis le départ de Roland Courbis. Grâce à Rodelin et Delort, les Caennais ont renversé une situation compromise à Montpellier à la suite de l’ouverture du score de Bensebaini. Avec cette nouvelle défaite, le MHSC descend à la 17e place du classement et pourrait même être relégable si Reims ne perd pas dimanche. Dans le bas du tableau, c’est Guingamp qui réalise la bonne opération du soir avec une victoire dans les arrêts de jeu face à Bastia (1-0) grâce à un pénalty de Giresse.

Dans la première partie du classement, Nice continue sur sa lancée avec une victoire probante face à Lorient (2-1). Pourtant, là aussi, les Aiglons se sont retrouvés menés au score. Mais Hatem Ben Arfa a égalisé et Vincent Koziello a permis aux Aiglons de ramener une victoire précieuse. Autre équipe menée au score, les Girondins de Bordeaux. Les hommes de Willy Sagnol ont réussi à ramener un bon match nul de Nantes après avoir été menés 2-0. Mais Cheick Diabaté a mis son habituelle tête et Lorik Cana, contre son camp, ont permis aux Marine et Blanc de prendre un point à la Beaujoire.

À LIRE AUSSI >> VIDEO - Les buts sublimes de Van der Wiel et Di Maria lors de PSG - Angers
>> Le PSG enflamme le Parc et fait le spectacle face à Angers