Décidément, les acteurs de la Ligue 1 n'étaient vraiment pas inspirés ce samedi. Après le score nul et vierge au Parc des princes entre le PSG et Montpellier plus tôt dans la soirée, il n'y a eu que sept petits buts, lors des matchs du samedi soir.

La bonne opération pour Nice

Sans Vincent Koziello, suspendu, et avec Hatem Ben Arfa sur le banc, Nice est parvenue à s'imposer contre la lanterne rouge. Pourtant, les Niçois ont longtemps été accrochés par l'ESTAC, après l'égalisation de Corentin Jean (28e) répondant à l'ouverture du score de Germain (14e). C'est finalement Mahamane Traoré qui a permis aux Aiglons de décrocher ce premier succès, mettant fin à une série de quatre matches sans victoire en L1 pour le gym.

Bordeaux manque le coche

Grâce à un penalty de Cheick Diabaté, les Girondins de Bordeaux ont mené toute la rencontre face au GFC Ajaccio. Mais les Girondins se sont fait rejoindre dans les tout derniers instants par un but de Larbi. Les Bordelais manquent l'occasion de revenir à quatre petits points de Nice, troisième. De son côté, le GFC Ajaccio reprend un point au Stade de Reims, et ne figure plus qu'à trois unités des Champenois, premiers non-relégables.

Le superbe coup-franc de Rony Lopes

Balayé à Montpellier la semaine dernière (3-0), Lille a bien réagi ce samedi devant son public. Les Nordistes ont battu Reims (1-0) grâce notamment à un somptueux et puissant coup-franc de Rony Lopes, frappé côté gardien.

À LIRE AUSSI >> Vincent Koziello, le petit devenu grand