Le message est passé. Si football et politique ont parfois fait bon ménage, notamment pour rapprocher les deux Allemagnes du temps de la Guerre Froide ou pour détendre les relations entre les Etats-Unis et l'Iran lors du Mondial 1998, il n'est pas du tout certain que l'initiative de Dmitry Tarasov ait le même effet. Car mardi soir, le milieu de terrain du Lokomotiv Moscou a effectivement eu l'idée peu inspirée de dévoiler un t-shirt à l'effigie de Vladimir Poutine à l'issue de la défaite de son équipe sur le terrain de Fenerbahçe (2-0).

Poutine est "le plus poli des présidents"...

Et sous le portrait du président russe habillé en marin, ce slogan : "Le plus poli des présidents". Une référence très claire aux soldats de la Fédération qui ont annexé la Crimée en 2014 et que les Russes qualifient de "gens polis"... Bref, c'est un véritable message politique que Tarasov a envoyé depuis Istanbul, alors que la Turquie et la Russie se livrent depuis plusieurs semaines une guerre indirecte et par territoires interposés en Syrie. L'UEFA ne devrait pas du tout apprécier. 

EN SAVOIR +
>> La Turquie frappe des positions kurdes en Syrie
>> Retrouvez ici toute l'actu sport de metronews