Le décor est somptueux. Bernie Ecclestone en a rêvé de ce parcours de F1 intra-muros où les monoplaces fileraient au pied des plus beaux bâtiments de Paris… mais cela n’arrivera pas.

Un parcours avalé en à peine plus de deux heures


Dimanche 3 avril, à partir de 8h45 (heure du premier SAS), ce sont près de 57.000 “bipèdes”, des marathoniens, qui se sont élancés des Champs-Elysées pour effectuer une boucle de 42.195 km qui les a conduit, après avoir été encouragés dans les fan-zones par 250.000 supporters, au début de l’avenue Foch.

EN SAVOIR + >> Marathon de Paris 2016 : tous les résultats, c'est par ici

Les plus rapides, les coureurs de l’élite, ont avalé la distance en à peine plus de deux heures (le record appartenant à l’Ethiopien Kenenisa Bekele en 2014 avec 2 h 05 et 3 secondes). Quant aux derniers, probablement au nombre des 19 950 "rookies" (dont il s'agit du premier marathon), ils franchiront la ligne à bout de souffle à 16 h 15. Voici ce qui les attend. 

À LIRE AUSSI
>> Marathon de Paris 2016 : nos conseils pour bien récupérer
>> Notre reporter a testé le semi-marathon de Paris