A l'unisson. De la même façon que l'on a vu les dirigeants français (gouvernement et instances du football), dans la foulée des attentats terroristes de Bruxelles, répéter dans les médias qu'une annulation de l'Euro 2016 (10 juin-10 juillet) n'était pas envisagée, on sait désormais que la population est de leur avis.

Ainsi, malgré le contexte et alors que de nombreux spécialistes estiment très compliquée la sécurisation de l'ensemble des sites de la compétition (10 villes), un un sondage de l'institut Odoxa pour RTL et Winamax publié ce dimanche nous apprend que 79 % des Français sont eux aussi contre l'annulation de la compétition.

72 % pour le maintien des fan-zones

Mieux, 58 % des personnes interrogées estiment qu'il faut même maintenir les fameuses fan-zones (écrans géants pour les supporters), alors qu'elles sont considérées comme un point noir pour la sécurité. Preuve de la confiance que les sondés ont dans la capacité des autorités à organiser cet Euro placé sous la menace terroriste.

D'ailleurs 72 % d'entre eux estiment que les enceintes sportives françaises sont "bien sécurisées". A noter que cette enquête a été réalisée auprès d'un échantillon de 1003 Français représentatifs de la population française et interrogés par internet les 24 et 25 mars 2016, soit deux et trois jours après les attentats de Bruxelles.

À LIRE AUSSI
>> Terrorisme : la France s'accroche à son Euro
>> Retrouvez toute l'actu sport de metronews