Il y a des silences qui disent beaucoup de choses. Celui de Cezary Kucharski, ce vendredi, dans les colonnes L'Équipe, entre clairement dans cette catégorie. Interrogé au sujet de l'intérêt du PSG pour son poulain, Robert Lewandowski, l'agent répond : "No comment ! Il est mieux de ne rien dire à ce sujet." Il faut dire que le représentant du buteur du Bayern Munich a rencontré les dirigeants parisiens en septembre dernier. Et que Paris s'attend désormais à voir Cristiano Ronaldo lui opposer une fin de non-recevoir, le Portugais étant aux anges depuis la nomination de Zinedine Zidane au poste d'entraîneur du Real Madrid. Le Polonais est donc devenu sa priorité. Et une ouverture existe pour le faire signer.

Robert Lewandowski entre le Bayern Munich, le PSG et le Real Madrid

Car l'agent refuse toujours de se montrer affirmatif au sujet de l'avenir de l'attaquant de 27 ans. "On verra ce qui se passe dans le futur, mais je ne peux pas vous en dire davantage. (…) Dans le football, vous ne pouvez jamais savoir ce qui va se passer... La chose la plus importante, c’est qu’il dispute la Ligue des champions", esquive-t-il. Concrètement, Cezary Kucharski doit rencontrer Karl-Heinz Rummenige, le patron du Bayern, dans le courant de la semaine prochaine. Et Bild assurait dès décembre que le club bavarois a déjà proposé 15 millions d'euros annuels à son artificier pour le convaincre de rester. Sans que l'on sache bien ce que l'intéressé en pense.

À LIRE AUSSI >> Robert Lewandowski "flatté" par l'intérêt du PSG

Une certitude : le PSG peut lui proposer plus, surtout délesté du salaire de Zlatan Ibrahimovic (16 millions par an), dont le contrat expire en juin prochain. En outre, une déclaration est venue jeter le trouble quant aux intentions du buteur. Elle a été lâchée jeudi par Franz Beckenbauer. "Robert Lewandowki est candidat pour aller au Real Madrid", a en effet écrit le président d'honneur du Bayern dans sa chronique pour DPA, évoquant en parallèle l'attachement viscéral de Thomas Müller au club bavarois. Problème : le Real Madrid a été interdit de recrutement par la Fifa. Et ne compte vraisemblablement pas vendre Karim Benzema. En clair : si Robert Lewandowski prend la décision de quitter le Bayern à la fin de la saison, il a de très bonnes chances de rallier Paris.