Malgré les vents contraires et un bateau phocéen qui tangue énormément, Vincent Labrune reste fidèle à sa ligne de conduite lorsqu’il avait émis le souhait, lors du dernier mercato estival, de travailler avec un entraîneur étranger sur le long terme. Le président de l’OM s’activerait en coulisses pour dénicher la perle rare qui sera amené à remplacer Michel, malgré un contrat qui encourt jusqu’en juin 2017.

L’absence de fond de jeu, une équipe en pleine déliquescence qui n’a plus connu la moindre victoire au Vélodrome depuis le 13 septembre 2015 contre Bastia (4-1) et un contexte anxiogène devrait précipiter le départ du technicien espagnol.

Le futur salaire de Sampaoli, source de problèmes ?

En conséquence, des démarches ont été entreprises pour tenter d’attirer Jorge Sampaoli à Marseille la saison prochaine. Selon le quotidien chilien, La Tercera, les tractations seraient très avancées entre les deux parties. A tel point que l’ancien sélectionneur du Chili esquisserait les contours de son futur staff avec l’Espagnol, Juan Manuel Lillo, comme adjoint et l’Argentin, Jorge Desio, dans un rôle de préparateur physique.

Sampaoli, qui a mené la Roja vers la première victoire d’envergure de son histoire avec la Copa América l’été dernier avant de la quitter en janvier, susciterait aussi l’intérêt d’autres équipes européennes (Espagne, Italie, Turquie) et un peu plus exotiques (Qatar, Émirats arabes unis). La question de son futur salaire pourrait aussi constituer un frein  alors que les finances de l’OM ne permettent pas de faire des folies sur le mercato depuis plusieurs années. 

A LIRE AUSSI
>>
Naples penserait à Ibrahimovic
>>
Gameiro futur remplaçant de la "MSN" à Barcelone ?