Du côté de l'Olympique lyonnais, on est plutôt du genre à miser sur la stabilité et à faire confiance aux salariés du club, même quand les résultats sont plutôt poussifs. Enfin, ce raisonnement s'appliquait principalement les années précédentes et Hubert Fournier a finalement fait les frais de la mauvaise passe de son équipe en étant limogé en pleine saison, une première depuis vingt ans. Depuis, Jean-Michel Aulas a pris conscience que l'intérêt sportif de l'OL passait bien avant les sentiments qu'il avait à l'égard de son coach. Pas question de perdre du temps.

Du temps, Bruno Genesio en a encore pour tenter d'accrocher l'objectif annoncé par son président, à savoir une place en Ligue des champions la saison prochaine. Lyon est actuellement 5e du Championnat à seulement deux points de la troisième place synonyme de qualification pour le barrage de la C1, à dix journées de la fin. On a connu pire situation. Mais la Ligue 1 nous réserve bien des surprises cette année, les concurrents à cette fameuse troisième place tant convoitée sont nombreux, et rien ne permet d'assurer aujourd'hui que les spectateurs du Parc OL seront en mesure d'assister à des matches de Ligue des champions lors de l'exercice 2016/2017.

Un dossier également géré par Gérard Houllier ?

Un tel échec condamnerait Bruno Genesio et Jean-Michel Aulas penserait alors à remplacer la saison prochaine cet historique de l'Olympique lyonnais par Rudi Garcia, selon L’Equipe. Limogé le 13 janvier dernier de l'AS Rome, l'ancien coach du LOSC, avec qui il fut champion de France en 2011, est aujourd'hui libre de toute fonction et il souhaite prendre son temps avant de choisir son prochain défi. Par ailleurs, le technicien français ne serait pas guidé par l'aspect financier, alors que Galatasaray lui aurait offert un salaire annuel de cinq  millions d'euros pour y poursuivre sa carrière d'entraîneur.

L'approche de Jean-Michel Aulas relève davantage du principe de précaution pour le moment mais, avec l'aide du futur manager de l'OL – Gérard Houllier est fortement pressenti pour occuper ce poste – il compte bien se pencher sur ce dossier qui pourrait rythmer l'été lyonnais. En attendant, les deux hommes ont certainement dû échanger sur le sujet dimanche dernier, Aulas et Garcia étant tous les deux présents dans les tribunes de stade Pierre-Mauroy lors de Lille-Lyon...

A LIRE AUSSI >> La compagne de Rudi Garcia écartée de Roma TV pour avoir critiqué Spalletti