Salvatore Sirigu disputait son troisième match de la saison dimanche après-midi face à Wasquehal lors des 32es de finale de Coupe de France (1-0), et le portier italien du Paris Saint-Germain pourra toujours se satisfaire de ne pas avoir encaissé le moindre but en 270 minutes de jeu ! De quoi lui mettre un peu de baume au cœur alors que son nouveau statut de doublure de Kevin Trapp semble bien trop étroit pour lui, dans la mesure où il espère toujours disputer l'Euro 2016 en France avec l'Italie.

"S'il faut jouer, je me tiens prêt"

Son temps de jeu étant réduit à néant cette saison, Sirigu est aujourd'hui dans une impasse dans laquelle il va tenter de sortir grâce au mercato hivernal qui a ouvert ses portes les 2 janvier. S'il ne le clame pas haut et fort, le second gardien du club parisien envisage très certainement de chercher un nouveau point de chute cet hiver. Interrogé sur son avenir au micro d'Eurosport après la victoire de son équipe face à Wasquehal, l'Italien a laissé planer un léger suspense. "On ne sait pas, on verra, il y a le mercato qui est ouvert. S'il faut jouer, je me tiens prêt comme aujourd'hui et après, on verra ce qui sera le mieux pour moi, pour le club, pour tout le monde, sans se mettre de problèmes en tête."

EN SAVOIR + >> Ibrahimovic libère un petit PSG face à Wasquehal

Après avoir recalé Aston Villa, Sirigu pourrait bien rebondir du côté de la Serie A et de l'AS Roma, qualifiée pour les 8es de finale de la Ligue des champions. Cependant, le marché des gardiens étant très bouché, les offres intéressantes seront certainement rarissimes pour un gardien qui ne demande finalement qu'à accumuler du temps jusqu'à la fin de la saison.