PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
Mis à jour : 23-10-2013 17:29
- Créé : 23-10-2013 13:08

NHL : Antoine Roussel, le frenchy bagarreur des Dallas Stars

HOCKEY - Seul Français à évoluer dans la prestigieuse ligue nord-américaine de hockey sur glace (NHL), le Roubaisien Antoine Roussel est en train de se faire un nom en Amérique, tant par ses qualités de jeu que par sa propension à distribuer des coups de poing.

Le joueur français des Dallas Stars, Antoine Roussel (à gauche), en pleine action face à Daniel Carcillo (Los Angeles Kings), le 19 octobre 2013.
Le joueur français des Dallas Stars, Antoine Roussel (à gauche), en pleine action face à Daniel Carcillo (Los Angeles Kings), le 19 octobre 2013. Photo : Sipa

Même les néophytes sauront le reconnaître : Antoine Roussel possède, sur la glace, une technique fiable, sûre et précise. Un crochet du droit redoutable. Des esquives à la Tyson. Et cette façon de laisser tomber ses gants, en regardant sa victime droit dans les yeux d'un air de dire : "it's time to fight!" Depuis le début de la saison de NHL, ce Roubaisien de 23 ans a déjà transformé trois fois la patinoire en ring. Au total, il a passé 43 minutes en "prison" pour ses méfaits, en à peine huit matches disputés. Record de la ligue.

Au-delà de cette propension à jouer des poings - une pratique là-bas ritualisée, qui sait mettre les foules en transe - Antoine Roussel est en passe de s'imposer là où peu de Français ont su faire leur trou. Philippe Bozon, en pionnier, avait montré la voie chez les Saint-Louis Blues dans les années 90 ; puis Cristobal Huet s'était fait un nom dans les cages de Los Angeles, Montréal et Chicago. Aujourd'hui, avec la récente rétrogradation de Stéphane Da Costa (Ottawa Senators) en ligue mineure, il est l'ambassadeur du hockey tricolore dans le championnat de hockey le plus lucratif au monde. Avant de devenir le puncheur vedette des Stars, ce solide garçon a fait un détour par le Grand Nord.

"Toujours pied au plancher"

Passés ses débuts sportifs à Deuil-la-Barre, puis Nantes et Rouen, Antoine Roussel profite d'un déménagement familial au Québec pour adopter les coutumes locales. Rompu aux mystères du "bâton" et de la "rondelle" au sein de l'effectif des Saguenéens de Chicoutimi, c'est fort d'une solide réputation de dynamiteur de défenseur que l'ailier gauche débarque au Texas.      

Auteur de sept buts et autant de passes décisives la saison dernière (39 matches, depuis février 2013), le Frenchie de Dallas sait qu'il doit soigner ses statistiques offensives autant que ses multiples cocards. Mais jamais au détriment de sa fougue bientôt légendaire : "Mon style de jeu est agressif, expliquait-il cette semaine. C'est mon étiquette ici. Tout le monde sait que je suis toujours pied au plancher. C'est ce qui m'a amené jusqu'ici et c'est ce qui va faire en sorte que j'y reste".

De quoi plaire un peu plus au public texan, qui a déjà adopté son international français, généreux sur la glace comme en dehors. Quand, à l'intersaison, le club lui fit endosser le numéro 21 et non plus le 60, Roussel-le-bagarreur a payé un nouveau maillot aux supporters qui avaient acheté l'ancien. Pour sûr, ils seront nombreux à gueuler son nom après son prochain but. Ou sa prochaine bagarre.

> Ci-dessous, en vidéo, Antoine Roussel s'attaque à Jarome Iginla lors d'un "fight", le 13 février 2013.

Avant d'écrire un commentaire, merci de lire notre charte de modération. Votre commentaire sera publié après validation par notre équipe de modération.

 
PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Les + lus sport

PUBLICITÉ

Diaporamas

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
blog comments powered by Disqus