Deux victoires nettes et sans bavure, voilà ce que se sont offert Li Na et Victoria Azarenka, jeudi à l'Open d'Australie. La tenante du titre biélorusse défendra samedi sa couronne à Melbourne face à une Chinoise qui atteint la finale du premier tournoi du Grand Chelem de l'année pour la deuxième fois de sa carrière, après 2011 et une défaite face à la Belge Kim Clijsters en trois sets (3-6, 6-3, 6-3).

Pour ce faire, la sixième joueuse mondiale et lauréate de Roland-Garros en 2011 a balayé Maria Sharapova (6-2, 6-2) dans la fournaise de la Rod Laver Arena, le mercure affichant plus de trente degrés. Un véritable coup d'arrêt pour la Russe, impériale depuis le début de la quinzaine mais surclassée par la Chinoise, qui a dicté sa loi durant l'heure et demie qu'a duré le match.

Azarenka s'est fait peur

Dans la foulée, la Biélorusse Victoria Azarenka a fait respecter la logique en dominant la sensation du tournoi, Sloane Stephens, Américaine de 19 ans qui avait réalisé un exploit en dominant son idole Serena Williams, mercredi en quart de finale.

La tenante du titre et numéro un mondiale s'est tout de même fait peur dans le deuxième set, durant lequel elle a été victime d'une crise d'angoisse. Obligée de quitter le court une dizaine de minutes pour reprendre ses esprits, Azarenka a avoué avoir craint "une crise cardiaque". Plus de peur que de mal, la reine actuelle du circuit étant revenue pour l'emporter (6-1, 6-4) sur sa sixième balle de match.