Peut-on dire que c’est grâce à vous que l’équipe de France a gagné ?
Non pas du tout, c’est grâce à toute l’équipe. Dans l’ensemble, on a fait un bon match et vraiment une très bonne 1ère période. En seconde on s’est arrêté de jouer et les Pays-Bas ont saisi leur chance. Après, c’est vrai que ç’aurait été frustrant de rester sur un match nul. Mais on va retenir la victoire, et aussi toutes les bonnes choses qu’on a faites, parce qu’on a eu les meilleures opportunités. Je pense que notre victoire est méritée. Le point négatif, c’est un peu la seconde mi-temps. On va travailler pour régler certains détails.

A quelles bonnes choses faites-vous référence ?
On a surtout fait une grosse entame. On était bien en place, on allait vite vers l’avant quand on récupérait le ballon et après la mi-temps, c’est vrai qu’on s’est un peu relâché. On aurait pu mieux utiliser le ballon et aussi donner plus de solutions au milieu à nos défenseurs, pour qu’on puisse repartir de derrière. Ce sont des choses qu’il faut régler. Quand on s’arrête de jouer, on peut être punis et là, ç’a été le cas. Mais ensuite, on a eu cette capacité à réagir, encore une fois. Et c’est bien parce que ça montre le caractère de l’équipe.

A LIRE AUSSI >> Pays-Bas - France (2-3) – Olivier Giroud : "En marquant, j'ai voulu rendre hommage à Johan Cruyff"

Le brassard de capitaine, une passe décisive, un but, c’est un beau bilan pour vous, non ?
Si, mais le plus important, ça reste quand même l’équipe. Je suis content que l’équipe ait gagné. On se sent vraiment prêts. Avant le match, on s’était dit qu’il fallait qu’on se mette en mode compétition. Au vu de la 1ère période notamment, on l’était, et il faut continuer dans ce sens, bonifier ce qu’on a fait de bien contre la Russie (mardi) et gommer nos erreurs de la seconde période.

Qu’avez-vous pensé du retour de Dimitri Payet ?
Très bon retour. Je pense qu’il a confirmé ce qu’il fait en club. Et ça, c’est vraiment bien. Je suis content pour lui, il mérite, j’espère qu’il va continuer.