L'Olympique de Marseille retrouve la Ligue Europa ce jeudi, mais il pourrait bien très vite la quitter. Opposé à l'Athletic Bilbao en 16e de finale, dont la manche aller se jouera ce jeudi soir dans un stade Vélodrome aux trois quarts vides, le club phocéen risque en effet de se frotter à un adversaire un peu trop fort pour lui, actuel 7e de Liga, qui a donné du fil à retordre au Real Madrid samedi dernier. Ex-entraîneur du club basque pendant quatre ans, Luis Fernandez nous en avait parlé un peu plus en détails début janvier.

Luis Fernandez : "Franchement, j'ai peur pour les Marseillais"

"Je regarde leurs matchs tous les weekends, je me déplace même encore parfois à San Mames pour les voir jouer. C'est un club qui a un style qui vous marque : la culture basque, le jeu, la formation, la politique de recrutement, toute cette dimension locale. Les entraîneurs ont beau changer, l'identité de jeu reste. L'OM va avoir beaucoup de mal parce que, ce qui caractérise ce club, c'est l'état d'esprit, la grinta (le sens du combat, ndlr)). Là-bas, on ne défend jamais. On attaque toujours, en allant au bout de ses intentions, en donnant le maximum. C'est ce que demandent leurs supporters."

À LIRE AUSSI >> Louis Acariès : "On essaye de vendre le club comme un cageot de légumes"

Face à cet enthousiasme, on a alors demandé au natif de Tarifa (Andalousie) si l'OM avait la moindre chance de passer. "Non, aucune", a-t-il spontanément répondu. Avant de tout e même nuancer quelque peu son propos : "Enfin, on ne peut jamais savoir, mais, de ce que j'ai vu, franchement, j'ai peur pour eux. Je ne suis pas convaincu par ce Marseille-là." Les Olympiens pourront au moins miser sur l'effet de surprise.