Mettez les centaines de millions d'euros du Qatar au PSG, vous ne changerez jamais vraiment ce club. En témoigne l'affaire Aurier, venue ébranler une saison jusqu'ici sans nuage trois petits jours avant un rendez-vous particulièrement crucial contre Chelsea. Ou encore le coup de sang de Gregory van der Wiel, qui a quitté ses partenaires à la mi-temps d'un match pourtant parfaitement maîtrisé contre Troyes (le score était alors de 0-3) et synonyme de titre de champion de France. D'autant que ces deux épisodes, conjoints, risquent même de nous offrir un nouveau rebondissement inattendu dans la saison parisienne.

Van der Wiel marginalisé ?

L'incartade du latéral droit néerlandais risque, en effet, de ne pas rester impunie. Car, en plus d'avoir quitté le stade de l'Aube, le joueur s'est aussi emporté contre Zlatan Ibrahimovic, qui a provoqué sa colère en lui adressant des reproches, puis contre Thiago Silva, qui tentait de le raisonner, entre autres, nous apprend Le Parisien ce mercredi. Une attitude qui pourrait bien lui valoir une sanction financière, voire une mise à pied, même si le club n'a encore rien décidé. Après deux jours de repos à Amsterdam, Gregory van der Wiel est, en tout cas, apparu isolé et mal à l'aise mardi soir, au dîner de gala de la Fondation PSG. Et cette situation devrait avoir une influence sur les futurs choix de l'entraîneur, Laurent Blanc.

À LIRE AUSSI >> Pourquoi le PSG n'autorise-t-il pas Serge Aurier à jouer avec la CFA ?

Ce dernier, d'ailleurs, semblait ne plus vouloir compter sur Serge Aurier, le coach ayant été, et de loin, le plus touché par les insultes de l'Ivoirien sur le réseau social Periscope. Mais au vu des échéances qui attendent le PSG en avril (quart de finale de Ligue des champions, demi-finale de Coupe de France, finale de Coupe de la Ligue), le technicien pourrait bien compenser l'éventuelle sanction sportive du Néerlandais en misant sur la détermination revancharde de Serge Aurier. Lequel, réintégré socialement par ses coéquipiers dimanche soir lors de la petite fête privée pour célébrer le titre, pourrait ainsi jouer samedi avec la CFA contre Poissy (ce qui serait une première) avant de disputer deux matchs avec sa sélection, pour retrouver le rythme au plus vite. On n'y est pas, bien sûr, mais cela prend forme. Sauf nouveau rebondissement.

EN SAVOIR + >> PSG : des retrouvailles chaleureuses entre Aurier et Sirigu le soir du titre