"C'est pour disputer ces matchs-là qu'on joue au foot", ont coutume de dire les joueurs en évoquant les grosses affiches de la Ligue des champions. Ceux du PSG n'échappent pas à la règle, bien au contraire. Et, en ce sens, on peut dire que le sort s'acharne sur Marco Verratti cette saison. Sorti sur blessure au bout de 16 minutes au Bernabeu contre le Real Madrid le 3 novembre en phase de poules, puis privé du 8e de finale retour contre Chelsea à Stamford Bridge la semaine dernière, le milieu italien devrait en effet aussi manquer les quarts de finale à venir, révèle le site internet de L'Équipe ce mercredi.

Plus de peur que de mal ?

Rappelons que Marco Verratti traîne une pubalgie tenace depuis de longs mois. Et que le PSG craignait ces derniers jours que celle-ci ait dégénéré en inflammation osseuse. D'où l'envoi du joueur à Doha, où il a passé une batterie d'examens à l'hôpital Aspetar, pour obtenir un diagnostic plus précis. Résultat : pas d'inflammation, mais encore une pubalgie, qui nécessite trois à quatre semaines de soins et de repos, en plus de suivre un programme de prévention afin d'éviter toute rechute. Ce qui repousse son retour à la compétition à la seconde quinzaine d'avril. Les quarts de finale de la Ligue des champions se disputant le 5 et le 6 pour la manche aller et le 12 et le 13 pour la manche retour, le club parisien ne devrait pas prendre de risques. Un moindre mal, finalement.

À LIRE AUSSI >> Chelsea-PSG (1-2) - Blaise Matuidi : "Adrien Rabiot peut remplacer Marco Verratti sans qu'on voie la différence"