Au Paris Saint-Germain, on ne fait décidément rien comme tout le monde. Alors que la fête était totale à Troyes dimanche dernier lors de la large victoire parisienne, synonyme de quatrième titre de champion de France consécutif, les murs du vestiaire du stade de l'Aube ont visiblement tremblé à la pause. Rien à voir avec un possible coup de gueule de Laurent Blanc, forcément satisfait de la prestation de ses joueurs qui menaient déjà 3-0 après 45 minutes de jeu et se dirigeaient alors vers un succès éclatant. Non, le "semeur de troubles" s'appelle Gregory van der Wiel, remplacé à la mi-temps par Marquinhos.

Une prolongation de contrat remise en cause ?

Tout portait à croire que le latéral droit néerlandais avait cédé sa place en raison d'une blessure, mais il n'en est rien, puisque d'après Le Parisien, une altercation avec Zlatan Ibrahimovic lors de la pause aurait entraîné la sortie précipitée de Van der Wiel. Le géant suédois aurait notamment reproché à l'ancien joueur de l'Ajax Amsterdam d'avoir multiplié les mauvais choix au cours des 45 premières minutes, et forcément, les remontrances de l'attaquant du PSG ont particulièrement déplu à "VDW" qui a quitté le stade de l'Aube à la mi-temps en compagnie de Rose Bertram, sa petite amie ! Si l'on rembobine le film des célébrations du titre fêté par les Parisiens sur la pelouse troyenne, aucune trace de Gregory van der Wiel, qui n'apparaît pas non plus sur la photo de groupe prise dans le vestiaire après la rencontre. Léger malaise.

A LIRE AUSSI >> Gregory van der Wiel "ne se sent pas important" au PSG

Cet épisode n'est pas forcément de nature à rassurer l'international batave âgé de 28 ans, qui "ne se sent pas important dans cette équipe", comme il l'avait sous-entendu au soir de la victoire face à Reims le 20 février. Alors que la mise à l'écart de Serge Aurier aurait pu lui permettre de gratter une place de titulaire pour la fin de sa saison, sa prestation indigeste sur la pelouse de l'OL, une semaine plus tard, avait sans aucun doute conforté Laurent Blanc dans son choix d'aligner Marquinhos face à Chelsea en 8e de finale de la Ligue des champions. Lié avec le PSG jusqu'en juin prochain, le Néerlandais, qui s'est vu proposer un nouveau contrat à plusieurs reprises, pourrait bien dire adieu à la France cet été. En attendant, il prend du bon temps à Amsterdam avec madame.