"Maintenant, vous arrêtez vos conneries". Voilà, littéralement, ce qu’aurait dit le président de la République à certains de ses ministres. Cette réprimande, adressée principalement au Premier ministre Manuel Valls et au ministre des Sports Patrick Kanner, intervient après que les deux hommes ont partagé publiquement leur position défavorable quant à un retour éventuel de Karim Benzema en bleu.

EN SAVOIR + >> Karim Benzema répond à Manuel Valls sur Twitter

Hollande pour un retour de Benzema ?

Ce recadrage privé adressé par Hollande à ses ministres n’a rien de très étonnant. Il y a quelques jours, le journal Libération a révélé que Noël Le Graët, président de la Fédération française de football, avait confié à ses collaborateurs avoir le soutien du chef de l’État, avec qui il entretient une relation d’amitié : "Le président est au courant et il est avec moi" aurait-il déclaré. Pour rappel, la FFF décidera avant le 15 avril si l’attaquant du Real Madrid est de nouveau sélectionnable ou non.

À LIRE AUSSI >> Karim Benzema : et maintenant une affaire de "blanchiment de trafic de stupéfiants" ?