C’est ce qu’on appelle une boulette. En voulant rendre hommage à Johan Cruyff, décédé jeudi d’un cancer du poumon, Morgan Schneiderlin n’a pas pris le temps de vérifier sa photo. Le Mancunien a en effet publié un portrait du gardien de but des Pays-Bas, Jan Jongbloed, lors de la finale du Mondial 1974, croyant qu’il s’agissait de Cruyff.

La faute de sa société de communication ?

 L’ancien milieu de terrain de Southampton ne s’est pas arrêté là. Il s’est aussi trompé dans l’orthographe du prénom du Hollandais volant. Si on écrit communément son nom Cruyff ou Cruijff, son prénom reste lui inchangé : Johan. Mais Schneiderlin l’a écrit "Yoan". Le milieu des Bleus, non-sélectionné pour le match face aux Pays-Bas ce vendredi, est tout pardonné. Alerté par ses followers, il a rapidement rectifié son erreur en publiant : "Adieu légende".

Visiblement affecté par cette erreur, le joueur s'est expliqué sur l'Equipe.fr : "J’ai beaucoup d’abonnés sur les différents réseaux sociaux. Avec mon agent Pascal Boisseau, on avait décidé de faire appel à une société de communication anglaise pour m’assister. J’avais donc demandé à cette société de publier un message avec une photo pour rendre hommage à Johan Cruyff et c’est d’elle qu’est venu ce tweet malencontreux. Ils l’ont publié sans qu’on ait pu le valider avec mon agent. J’en suis sincèrement désolé et triste. On parle d’une personne décédée et d’une légende du football. Et mon père m’a suffisamment parlé de ces exploits pour que je connaisse tout de cet homme qui a marqué mon sport."

A LIRE AUSSI >> La presse mondiale rend hommage à Cruyff