Ancien joueur de Lyon ou encore Guingamp, Ghislain Anselmini a été condamné ce mardi à cinq ans de prison pour son implication dans le rapt avorté de Fabrice Fiorèse, son ancien coéquipier. La semaine dernière, l'avocat général avait requis dix ans de réclusion à l'encontre de l'ancien défenseur de Lyon et de ses deux "hommes de main" de la banlieue lyonnaise. Leurs avocats avaient plaidé une moindre peine.

"Un pauvre type"

À la barre, Fiorèse a raconté ce qu'il a vécu. ''La façon dont il (Anselmini) a agi, je le ressens comme de la jalousie. Il était envieux de ma réussite, de ma carrière que j’estime honorable et de ma stabilité familiale. Il a de gros problèmes d’ego (…) C’est un grand manipulateur, un pauvre type'', avait conclu Fiorèse, au cours des premiers jours d'audience.

A noter que la cour d'assises a également prononcé une peine de 10 ans de réclusion à l'encontre des deux ravisseurs, Mohamed Goussairi et Mohamed Salhi. Les deux hommes s'étaient rendus, armés d'un fusil à pompe et d'un couteau, dans la villa des Fiorèse à Salins-les-Thermes (Savoie), le 28 septembre 2012, dans le but de voler une grosse somme d'argent liquide, issue d'un dessous de table d'une transaction immobilière. Le vol avait dégénéré en enlèvement, les voleurs ne trouvant pas la somme (500.000 euros) que leur avait indiquée M.Anselmini.

À LIRE AUSSI >> Matt Pokora et Fabrice Fiorèse se lancent dans la restauration