Dans le flot de commentaires ayant suivi (le plus souvent pour la saluer) la nomination de Zinedine Zidane sur le banc du Real Madrid, une voix manquait à l'appel. Celle de l'homme que le club merengue avait congédié sans ménagement, à l'été 2015, pour laisser place à un Rafael Benitez qui connaîtrait le même sort, au tout début de l'année 2016, au profit du Français. Celle de l'entraîneur qui avait remporté, en 2013-14, la fameuse Decima, la 10e Ligue des champions, attendue depuis douze ans par le peuple madrilène, avec pour adjoint... un certain Zinedine Zidane. Carlo Ancelotti a finalement pris la parole ce dimanche, à l'occasion d'un entretien accordé au média chinois Sina Sports. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que ses propos ne passeront pas inaperçus.

Carlo Ancelotti : "Est-ce vraiment toujours la faute de l'entraîneur ?

Car peu d'anciens salariés du Real ont osé attaquer le président Florentino Perez aussi frontalement. Jugez plutôt : "Les nouvelles en provenance d'Espagne ne sont pas très bonnes. Comme vous le savez, j'ai un sentiment spécial pour le Real Madrid et, quand il y a des problèmes, je peux ressentir de la colère. Le club est encore dans la course pour le titre en Liga et en Ligue des champions. Mais le président Florentino Perez a décidé de se séparer de Benitez. Je sais que le travail de l’entraîneur est toujours lié aux résultats. Je sais aussi que notre travail fait toujours débat. Mais cette fois, je ne peux vraiment pas comprendre la décision de Florentino Perez. Benitez a seulement eu l'équipe pendant la moitié de la saison !"

EN SAVOIR + >> Zinedine Zidane entraîneur, ça vaut quoi au juste ?

Ensuite interrogé sur le remplacement de l'Espagnol par le Français, l'Italien a remis le couvert : "Je suis content pour mon ami Zidane. Nous avons partagé de grands moments sur le banc, nous avons gagné la Decima et il faisait partie intégrante de l'équipe. Le temps nous donnera la réponse mais, sans doute, Zidane a les capacités pour entraîner le Real Madrid. Sincèrement, je lui souhaite le meilleur. Maintenant, Zidane est le 5e entraîneur depuis 2009. Tous ces changements d’entraîneurs font que nous nous posions des questions, qui doivent avoir une réponse. Est-ce vraiment toujours la faute de l'entraîneur ? Est-ce toujours lui qui se trompe ? Chacun peut en tirer sa propre conclusion." Florentino, si tu nous lis...