Idole des jeunes et des moins jeunes, cible des railleries de quelques observateurs, Yoann Gourcuff ne laisse pas grand monde indifférent. Loin de pouvoir bénéficier d'une tranquillité nécessaire à ses convalescences, le meneur de jeu tricolore est régulièrement suivi de près dès qu'il se rapproche d'un retour à la compétition.

"Gourcuff est programmé pour Angers"

Les raisons expliquant cette audience sont multiples. D'une rare finesse techniquement, intelligent lors de ses analyses tactiques, élégant mais aussi très souvent absent des terrains, Gourcuff nourrit de nombreux fantasmes chez les passionnés de football. Son retour dans le championnat de France fut logiquement remarqué, le 9 janvier dernier, d'autant plus qu'il fut marqué par un épisode insolite. Un quart d'heure après son entrée en jeu contre Lorient (2-2), le Rennais s'était fait "voler" une occasion de balle de match par son partenaire Cheikh M'Bengue, qui lui avait au passage tiré dans la jambe et blessé de nouveau pour plusieurs semaines.

Près d'un mois plus tard, Yoann Gourcuff n'est toujours pas apte à revenir sur un terrain, lui qui vient encore d'être désigné forfait pour le déplacement à Lille, dimanche, par son entraîneur Rolland Courbis. Mais le joueur révélé à Rennes il y a treize ans a également été annoncé comme titulaire pour le match suivant : la réception du SCO d'Angers dans sept jours. Pour cette première de la saison, si bien sûr elle se confirme, l'international français ne devrait pas avoir trop de pression sur les épaules après les prestations indigentes de Paul-Georges Ntep, Juan Fernando Quintero et consorts à Bordeaux (4-0) et face à Saint-Etienne (0-1). Charge au futur trentenaire (il aura 30 ans en juillet) d'en profiter pour montrer son football tout en restant loin des blessures...

A LIRE AUSSI
>> VIDEO - Pour son retour, Gourcuff se fait tacler... par un partenaire
>> "Gourcuff ne veut pas être vu comme une solution magique"