Trois jours après sa défaite à Lyon, on avait hâte de voir le visage proposé par le Paris Saint-Germain à Saint-Etienne. Sans être véritablement tranchant dans le jeu, le club de la capitale s'est légèrement rassuré à une semaine du 8e de finale de Ligue des champions contre Chelsea en remportant à Geoffroy Guichard son quart de finale de la Coupe de France (3-1).

Bousculé en seconde période, Paris a eu le mérite d'être efficace

Face au gros pressing instauré par les Verts, le PSG faisait preuve d'une redoutable efficacité en inscrivant ses deux premiers buts sur ses deux seules occasions de la première période. Cavani, parfaitement lancé par Ibrahimovic, gagnait son face-à-face avec Ruffier (11e), tandis que Marquinhos, monté aux avant-postes, poussait le ballon au fond des filets après une belle remise astucieuse de Cavani (35e).

EN SAVOIR +
>> Absence de Verratti, Chelsea qui approche, les soucis de Blanc et du PSG
>> Portrait d'Alec Georgen, le jeune espoir du PSG convoqué dans le groupe parisien

Le but sur penalty d'Eysseric juste avant la mi-temps (43e) relançait totalement la rencontre et par la même occasion les hommes de Galtier qui ont véritablement bousculé le club de la capitale après la pause. Finalement, l'ASSE pourra regretter son manque de lucidité dans les 30 derniers mètres, le domaine où les Parisiens ont plutôt excellé. En toute fin de rencontre, à la suite d'un numéro de soliste initié par un petit pont de Javier Pastore, Lucas parachevait le succès final de son équipe et lui offrait une place dans le dernier carré. Paris peut souffler !