Ce fut une purge. Il ne fallait pas s'attendre à un match d'anthologie, certes, avec un PSG handicapé par les blessures au milieu de terrain et complètement remanié, qui plus est à quatre jours d'un match crucial à Londres. Mais tout de même. Paris n'a pas séduit et a même été gêné par le bloc haut montpelliérain.

Des occasions manquées

Si les Parisiens ont été faibles dans le jeu et ne sont pas parvenus à ressortir proprement très souvent, ils se sont néanmoins procuré beaucoup d'occasions. Cavani, en début de match a trouvé la barre transversale, alors que Zlatan Ibrahimovic, entré en jeu en fin de match, a manqué un face à face avec Pionnier, héroïque tout au long de la rencontre. L'essentiel est ailleurs pour le club de la capitale, qui n'a perdu de nouveau joueur sur blessure. Le PSG a mis le minimum d'ingrédient pour l'emporter, mais il en fallait un peu plus face à un Montpellier solidaire et déterminé, qui enchaîne un cinquième match de Ligue 1 sans défaite.

À LIRE AUSSI >> PSG : "On est une équipe de merde" ironise Sirigu