Le 9 janvier dernier, Yoann Gourcuff effectuait son grand retour à la compétition lors du derby breton entre Rennes et Lorient. Philippe Montanier, alors encore entraîneur du Stade Rennais, offrait un petit quart d'heure de jeu à son joueur afin de reprendre tranquillement le chemin des terrains. Et puis Cheikh M'Bengue, son coéquipier, commettait l'irréparable en toute fin de rencontre : il percutait violemment la cheville et le genou de Gourcuff. Bilan de l'IRM : un mois d'absence.

"Ce sera à ses dix coéquipiers de l'aider"

Soucieux de la santé de l'international français âgé de 29 ans, Rolland Courbis n'avait voulu prendre aucun risque, ces dernières semaines, avec un joueur réputé pour son physique fragile. Le coach du Stade Rennais a finalement pris la décision de convoquer Yoann Gourcuff pour la réception d'Angers vendredi soir. Que l'ancien milieu de terrain de l'Olympique Lyonnais se rassure, il sera mis dans des conditions idéales à en croire le successeur de Philippe Montanier.

A LIRE AUSSI >> Yoann Gourcuff encore forfait, mais...

"Sa situation, c’est un peu comme l’importance des treize matches qui restent : il y a Angers qui est important, mais les douze autres aussi, a résumé Rolland Courbis. Si je prends la décision, pour Angers ou les matches suivants, de faire jouer Yoann, que ce soit d'entrée ou en cours de match, je la prendrai avec la vision suivante : ce sera à ses dix coéquipiers de l'aider, pas à Yoann d'aider ses dix coéquipiers ! Donc ne nous trompons pas dans la vision de l'éventuelle rentrée de Yoann." Tâche à ses coéquipiers de ne pas le blesser. Ça sera toujours ça de pris.