La fête devait être totale pour le petit club de Saint-Jean Beaulieu. Celle-ci a finalement tourné au cauchemar pour la formation de DHR située à treize kilomètres du club de la Principauté, qui avait fait le choix de jouer au stade Louis II. Si l'entraîneur Stéphane Martino avait "espéré que l'AS Monaco allait les négliger", c'est raté. Le 32e de finale de Coupe de France n'a été qu'une simple formalité pour les joueurs de Leonardo Jardim qui l'ont emporté sur le score de... 10-2 !

Traoré inscrit un quadruplé avant de se faire exclure

Monaco avait débuté très fort en menant 5-0 à la mi-temps grâce notamment à un quadruplé de Lacina Traoré... qui se fera finalement expulser à la pause. En seconde période, l'ASM n'a pas baissé le pied, puisqu'elle a inscrit le même nombre de buts lors des 45 dernières minutes. Fabinho y est allé de son doublé, tandis que Bahlouli, Pasalic et Helder Costa ont également participé au festival monégasque.

A LIRE AUSSI >> Le comportement déplacé de Ruffier envers un joueur de CFA 2

Entre-temps, Leblanc et Sahour sauvaient l'honneur de Saint-Jean Beaulieu en trouvant à deux reprises le chemin des filets adverses. Les partenaires de Jérémy Toulalan auront donc inscrit plus de buts à Louis II en l'espace de 90 minutes que lors de leurs neuf matches disputés à domicile en Ligue 1 (8 réalisations). La magie de la Coupe. La vraie.