Non, ce n'est pas un Marseille – Guingamp, mais l'intensité du jeu est la même. Alors qu'ils venaient de donner le coup d'envoi du match, vendredi soir, les joueurs de l'AE Larissa et d'Acharnaikos, clubs de deuxième division grecque, se sont assis sur la pelouse et n'ont pas bougé pendant deux minutes. Les deux équipes avaient une bonne raison pour cela : elles voulaient protester contre le traitement réservé aux réfugiés par l'Union Européenne.

Comme l'explique ABC.net, une annonce avait été faite en ce sens avant le coup d'envoi de la rencontre. Laquelle disait : ''L'administration de l'AEL, les coachs et les joueurs observeront deux minutes de silence en mémoire des centaines d'enfants qui continuent à perdre la vie chaque jour en mer Egée en raison de l'indifférence de l'Union Européenne et de la Turquie.''