Plat du pied, sécurité. Le président français n’a pas dérogé à la règle. Après sa visite présidentielle à Tahiti et Wallis et Futuna, François Hollande s’est rendu en Argentine sur l’invitation de son homologue fraîchement élu, Mauricio Macri. Les deux chefs d’Etat se sont rendus au stade de la Bombonera, à Buenos Aires, où le dirigeant français a reçu un maillot de Boca Juniors et celui de la sélection nationale argentine.

La rivalité Boca - River toujours présente

Dans cet antre mythique du football, François Hollande a pu également marquer un pénalty. Même s’il n’y avait aucun gardien en face de lui, le geste de l’ancien maire de Tulle était assuré. "Un beau but", a ensuite commenté Mauricio Macri, qui a lui-même été président de Boca Juniors de 1995 à 2007. François Hollande était accompagné d’Omar Da Fonseca, ancien footballeur et aujourd'hui consultant à BeIn Sports et de David Trezeguet, champion du monde 1998, qui a évolué chez l’ennemi de Boca Juniors, River Plate.

A LIRE AUSSI >> Le merveilleux but de Carlos Tévez, l'attaquant de Boca Juniors