Il fut un temps, pas si lointain, où un derby de Milan était autant regardé et commenté qu'un Clasico entre le Real Madrid et le Barça. Mais ce temps-là est révolu et celui disputé dimanche soir n'a pas eu tellement plus de portée que les Saint-Étienne - PSG (0-2) et autre Real Madrid - Espanyol (6-0) qui se disputaient au même moment. Pourtant, Roberto Mancini avait fait ce qu'il fallait pour attirer l'attention. En vain. Alors rendons grâce aux efforts de l'entraîneur de l'Inter, ulcéré par la défaite des siens (0-3) face à l'AC Milan, en les relayant ici.

Les faits se sont déroulés durant le second acte de la rencontre, qui a vu les Nerazzurri lâcher prise (tout en ratant un penalty), et définitivement dire adieu à un Scudetto qui a longtemps semblé leur tendre les bras). Plusieurs décisions arbitrales ont alors fait sortir le coach de ses gonds, comme quand il avait été traité de "pédé" par son homologue napolitain il y a une dizaine de jours. Ce qui lui a (encore) valu d'être expulsé par l'arbitre.

À VOIR AUSSI >> VIDÉO - Traité de "pédé" par le coach de Naples, Roberto Mancini pète les plombs

Au bout du rouleau, il est ainsi revenu sur cette sanction face aux médias à l'issue du match : "Je n'ai rien dit de mal, mais les arbitres sont comme ça, particuliers, susceptibles... Aujourd'hui l'arbitre et ses assistants ont été désastreux, ils ont été les moins bons sur le terrain. On méritait de mener à la pause, pas d’être menés."

Mais cet événement est presque passé au second rang, au regard de la polémique déclenché par son doigt d'honneur (à voir ci-dessus) adressé aux supporters rossoneri au moment où il a quitté le terrain. "Est-ce que j’ai fait un doigt aux fans ? Oui, je l'ai fait ! Vous êtes content ? Je l'ai fait, vous le dites de toute façon, a-t-il reconnu, au comble de la colère. Les tifosi ne devaient pas se trouver à cet endroit. Ce sont des conneries. Vous voulez toujours créer des polémiques." Puis l'entraîneur de quitter l'assemblée en éructant un "c'est de la merde !" de bon aloi. Allez hop, un suppo et au lit.