Le second tour de Stan Wawrinka face à Radek Stepanek se déroulait à merveille ce jeudi matin à Melbourne, lorsque soudain, au troisième set, l'arbitre de la rencontre et le Suisse échangent à propos d'un point litigieux. La discussion se déroule en français et cela a le don d'agacer le tennisman tchèque qui ne pige pas un mot de notre langue, bien évidemment.

"Quand il parle en tchèque, c'est quoi le problème ?"

Interpellé par Radek Stepanek, l'arbitre français Arnaud Gabas demande alors à "Stan The Man" de s'exprimer en anglais pour le bien de tout le monde. Au grand étonnement de Wawrinka qui ne compte pas céder aux caprices du Tchèque. "J'ai pas le droit de te parler en français ?", demande le numéro 4 mondial à l'arbitre. "Non mais... It's better if we speak english together (C'est mieux si on parle tous anglais)", répond l'officiel.

A LIRE AUSSI >> Ferrer "triste" d'avoir mis fin à la carrière de son "idole" Hewitt

Agacé, Wawrinka commence à s'emporter et rejette également la faute sur Stepanek qui n'en ferait également qu'à sa tête sur le circuit ATP. "Quand il parle en tchèque sur n'importe quel tournoi, c'est quoi le problème ?", relance le Suisse. "Non, mais si on se parle tous les deux, on se parle en anglais", tempère l'arbitre. "Bah si je te parle à toi, je parle en français", conclut, de manière insistante, Wawrinka, en grand défenseur de la langue de Molière.