Chris Gayle n'est pas qu'un bon joueur de cricket, c'est aussi un grand séducteur. Lundi, alors que son équipe, les Renegades de Melbourne venait tout juste de battre les Hurricanes de Hobart dans le Championnat australien, le grand Jamaïcain a profité de l'interview pour draguer la journaliste qui l'interviewait. Et c'est même pour avoir droit à cet aparté qu'il a si bien battu dans cette rencontre.

Mel McLaughlin, la "femme de terrain" continue, professionnelle, à interroger le batteur qui la complimente plutôt sur ses beaux yeux et lui propose d'aller boire un verre et "ce n'est pas la peine de rougir, bébé", conclut-il dans un grand éclat de rire. Une scène anodine aurait-on pu croire, sauf qu'avec cette tactique de drague, le sportif s'est attiré les foudres de Channel Ten, l'employeur de Mel McLaughlin, y compris celles de la Fédération aussie de cricket qui se réserve le droit de sanctionner le joueur pour commentaires sexistes.