Ils n'avaient pas le droit à l'erreur. Mais, désormais loin du trou noir dans lequel ils étaient plongés à la mi-saison, les Gunners ont fait le boulot en s'imposant (4-1) mardi soir face à Wigan en Premier League, au contraire de leur adversaire, officiellement relégué en Championship. Ils reprennent ainsi à leurs grands rivaux londoniens de Tottenham la quatrième place du classement, dernier accessit disponible pour la Ligue des champions, à un match du terme du Championnat.

Les Gunners se régalent après la pause

La largesse du score est toutefois trompeuse, car les hommes d'Arsène Wenger ont tremblé avant de prendre le large. Le récent vainqueur surprise de la Cup s'est montré particulièrement dangereux en première période, jusqu'à répondre à l'ouverture du score de Podolski d'une tête piquée (11e) en égalisant juste avant la pause sur un superbe coup franc de Maloney.

Mais au retour des vestiaires, la donne change brutalement. Wigan se livre toujours plus pour aller chercher les trois points, et les Gunners se régalent en contre. Ainsi, après avoir maintes fois buté sur Robles, le portier adverse, Walcott (63ème), Podolski (68ème) puis Ramsey (71ème) viennent le crucifier tandis que l'Emirates Stadium chavire dans un immense bonheur aux allures de "ouf" de soulagement. En effet, Arsenal reste sur 15 ans de présence ininterrompue en Ligue des champions. Il ne pouvait donc se permettre de ne pas se qualifier au terme d'une huitième année de suite sans trophée. En conservant son point d'avance sur les Spurs, sa saison est (presque) sauvée.