C'est Christophe Vidal qui a été élu maire de la nuit. L'éditeur du magazine pour les noctambules toulousains "Minuit" a remporté samedi soir les élections qui se tenaient depuis plusieurs semaines sur les réseaux sociaux et dans les établissements de nuit.

Avec 834 voix contre 417 pour ses adversaires du soir, Jaack Heliot et Judie Freud, le père de famille âgé de 47 ans devient donc le premier maire de la nuit de la Ville rose. Un mandat d'un an au cours duquel l'élu compte organiser des états généraux qui déboucheront sur la publication d'un livre blanc.

Candidats de la "société civile"

Ce document regroupera des propositions sur les problématiques de la sécurité, des nuisances sonores, de la convivialité ou de la propreté qu'il compte transmettre aux politiques locaux. Reste à savoir comment ses "propositions" seront reçues par les candidats à l'élection municipale de mars 2014. Du côté des organisateurs, on se félicite de la tenue de cette élection : Toulouse a été avec Amsterdam la seule ville en Europe à accepter des candidats issus de la société civile et pas forcément du milieu professionnel de la nuit.

Seul bémol: la participation. Le collectif pour l'élection du maire de nuit tablait sur 1500 votes et ils n'ont été que 1261 à glisser leur bulletin dans l'urne. Comme quoi l'abstention ne concerne pas seulement les "vraies" élections!