Hospitalisation immédiate pour le père de famille qui est accusé d'avoir tué son fils de 4 ans, lundi à Toulouse. "Il y a eu une expertise psychiatrique" pendant sa garde à vue du père  "comme c'est le cas quand se posent des questions sur l'état mental et l'expert a préconisé de l'hospitaliser", a déclaré le procureur de la République, Michel Valet. Une décision qui ne signifie pas que "le cours de la justice s'arrête", a-t-il précisé.

Il frappe les policiers venus l'arrêter

Les faits, dont ont été témoins impuissants et choqués des voisins alertés par les cris et les appels à l'aide de l'enfant, s'étaient déroulés entre 01 h 45 et 2 heures du matin lundi dans une résidence arborée et bien tenue du quartier résidentiel de Montaudran à Toulouse. 

Le garçonnet a été jeté en contrebas d'un parking, faisant une chute de quatre mètres, puis a été projeté à nouveau à plusieurs reprises au sol et contre un trottoir. Son père, l'auteur présumé des faits, a par ailleurs violemment frappé deux policiers avant d'être maîtrisé.