Le meurtre d'un homme de 53 ans retrouvé le crâne défoncé à coups de marteau, dimanche soir à son domicile, dans le quartier de Bonnefoy à Toulouse, a trouvé son dénouement.

Un jeune homme de 18 ans a été mis en examen puis écroué mercredi. "Il a été mis en examen des chefs d'homicide volontaire sur personne vulnérable et de vol", a déclaré le procureur-adjoint de Toulouse, Denis Chausserie-Laprée. "Il est absolument certain que c'est lui qui est à l'origine de la mort de cet homme", a ajouté le magistrat, bien que subsistent encore des interrogations sur les "raisons pour lesquelles il y a eu un tel déchaînement de violence".

Hospitalisé pour toxicomanie

Le jeune homme avait été interpellé lundi à Saint-Gaudens, après avoir confié à l'une de ses connaissances avoir commis un homicide. Hospitalisé pour des problèmes de drogue, il a immédiatement avoué le meurtre.

Selon les déclarations du suspect, l'homicide remonterait à la nuit de vendredi à samedi. "Les deux hommes se connaissaient un peu", a indiqué le procureur-adjoint. Avant de quitter le domicile de la victime, le jeune homme avait dérobé du matériel téléphonique et informatique qu'il comptait ensuite revendre. Le suspect encourt la réclusion criminelle à perpétuité.