Une opération de police d'envergure a été conduite ce mercredi matin dans le quartier des Izards à Toulouse, révèle France Info ce mercredi matin. Une descente menée par le SRPJ (Service régional de la police judiciaire), avec l’aide de la sûreté départementale du GIPN de Bordeaux, qui intervient moins d'une semaine après deux règlements de comptes mortels. 

Un Toulousain de 29 ans, récemment incarcéré pour tentative de meurtre, avait été criblé de balles de kalachnikov, jeudi à Beauzelle, au nord-ouest de Toulouse. Le lendemain soir, un homme attablé à un salon de thé et chicha du Mirail avait été abattu par balles par deux individus circulant à scooter. Une flambée de violence inquiétante qui fait craindre, selon le procureur de la République de Toulouse, Michel Valet, qui s'est exprimé samedi, une "radicalisation" à la marseillaise.

Gardes à vue

Les policiers ont procédé, toujours selon France Info à des perquisitions. Sept personnes ont été interpellées, selon La Dépêche du midi. Dans leur viseur, des bandes rivales particulièrement actives dans le trafic de stupéfiants. Plusieurs personnes sont actuellement en garde à vue. 

Les règlements de comptes se sont multipliés depuis le début de l'année dans la Ville rose. "En moins de neuf mois, nous avons eu quatre assassinats et deux tentatives avec des modes opératoires relativement similaires. La question des liens entre ces différents faits se pose", a précisé Michel Valet, qui se dit "très préoccupé".