Attentat à Ankara
Un attentat à la voiture piégée à Ankara en Turquie a causé selon le dernier bilan 28 morts et 61 blessés d'après le gouvernement turc. Le président Recep Tayyip Erdogan a accusé directement les Kurdes de Syrie ce jeudi d'être les responsables de cette attaque. "Cette attaque terroriste a été commise par des éléments de l'organisation terroriste (PKK) en Turquie et un milicien des YPG" (Unités de protection du peuple, milices kurdes de Syrie) qui s'est infiltré en Turquie". De son côté un des dirigeants du PKK, Cemil Bayik nie ces accusation. Quelques heures après l'attentat, l'aviation turque a bombardé un camp du PKK dans le nord de l'IRAK causant la mort de 70 combattants kurdes selon le Premier ministre Ahmet Davutoglu.

Une technicienne de la chambre de l'agriculture de l'Aveyron
Mercredi matin, une jeune technicienne de la chambre d'agriculture de l'Aveyron a été tuée. Cette dernière aurait été agressée par le frère du chef de l'exploitation sur laquelle elle venait de terminer sa visite de conseil sanitaire. L'auteur présumé du meurtre n'expliquera son geste que par des "motivation extrêmement floues" selon le procureur de la République de Rodez.

"Une boule lumineuse"dans le ciel inquiète
Des milliers de tweets ne parlent que de cela depuis ce mercredi. Plusieurs habitants du sud-est de la France affirment tous avoir aperçue "une boule lumineuse" ou "une traînée de lumière" dans le ciel des Alpes vers 18h20. Un phénomène expliqué par la préfecture de l'Isère par une pluie de météorites. Finalement ce jeudi "La Marseillaise" a publié sur son compte YouTube une vidéo d'un match de rugby où l'on aperçoit dans le ciel cette "boule lumineuse".

Le code de la route fait peau neuve
A compter du 2 avril l'examen du code de la route fait peau neuve. Une nouvelle banque de 1000 questions allant de la réglementation à la sécurité en passant par des éléments mécaniques et le respect de l'environnement voit le jour. Autre changement d'envergure, le code devient payant. Dès le 1er juin passer l'examen coutera 30 euros pour un candidat puisque ce ne sera plus uniquement les fonctionnaires qui feront passer l'épreuve.

Des supporters gazés
C'est la polémique de l'après PSG - Chelsea. La rencontre de Ligue des Champions qui s'est soldée par la victoire du Paris Saint-Germain 2-1 contre l'équipe de football anglaise fait beaucoup de bruits suite à une vidéo prise par les supporters britanniques. Alors que les fans de Chelsea fêtent l'égalisation de leur équipe et commencent à chambrer certains supporters parisiens, quelques CRS auraient utilisé du gaz lacrymogène pour calmer leurs ardeurs. Une vidéo publiée sur le web montre l'intervention d'au moins un agent des forces de l'ordre.

Un enfant passe un sale quart d'heure
Terminons ce MetroZap par un jeune enfant qui pensait sans doute passer un bon moment dans un jeu d'obstacles. Malheureusement pour lui l'attraction gonflable ne lui a fait aucun cadeau.