Un dramatique accident de transport scolaire a eu lieu ce mercredi matin vers 7h30 à Montbenoît, dans le Doubs. Le car de ramassage scolaire a été victime d'une sortie de route sur une voie enneigée. Deux adolescents de 12 et 15 ans ont perdu la vie, il y a quatre autres blessés légers, dont le chauffeur.

La rumeur s'est donc confirmée. Laurent Fabius a confirmé qu'il allait quitter le gouvernement à la sortie du Conseil des ministres de ce mercredi. Ministre des Affaires étrangères depuis mai 2012, le patron de la diplomatie française devrait être nommé prochainement à la présidence du Conseil constitutionnel par François Hollande.

Jean-Marie Le Pen est un habitué des plateaux télévisés, mais il n'était encore jamais arrivé déguisé. C'est désormais chose faite depuis ce mardi, puisque l'ancien président du Front national s'est présenté avec un masque de carnaval une émission de "TV Libertés". Une chaîne d'informations sur le web animée par Martial Bild, ancien cadre du FN et opposant à Marine Le Pen.

La une du dernier "Charlie Hebdo" a fait beaucoup de bruit dans les médias et sur les réseaux sociaux. Le journal satirique présentait en couverture un Cyril Hanouna dessiné sous la forme d'un moustique avec ce titre : "Pire que Zika, Hanouna le virus qui rend con". L'animateur de D8 a répondu mardi soir, juste avant la diffusion de "Touche pas à mon poste". Déguisé en moustique et distribuant des fausses-unes de "Charlie Hebdo", Cyril Hanouna a tenu à garder le sourire. "Et bien ce que j’en pense mes chéris, c’est très simple, c’est qu’il faut rigoler, qu’il faut se marrer, je suis Charlie, nous sommes Charlie, on sera toujours Charlie là pour soutenir Charlie Hebdo".

Invité sur le plateau de "C à vous" sur France 5 dans le cadre de la promotion de son dernier film La Vache, Jamel Debbouze a été relancé sur ce qu'il pensait de Nicolas Sarkozy. L'humoriste qui avait surnommé l'ancien président de la République "Joe Dalton" est apparu à plusieurs reprises en pleine discussion avec l'homme politique au Parc des Princes. "C’est un passage obligé de parler à Sarkozy quand on va au Parc des Princes, c’est la raison pour laquelle j’y vais moins. J’y vais moins parce qu’on est pris en otage et qu’il y a plein de photographes. Sarkozy, c’est Sarkozy, tout le monde sait que je ne suis pas Sarkozyste. Et ce que j’ai dit à Hollande je le pensais car dans la sémantique c’est important de respecter les gens. François Hollande n’avait pas envie de nous nettoyer au karcher. Elle m’avait fait mal cette phrase. On peut critiquer la gauche et elle est critiquable évidemment, mais les mots qu'ils choisissent sont moins heurtant, je me sens plus respecté".

Terminons ce MetroZap par une vidéo amusante. Reed, un jeune bébé de 16 mois se retrouve complètement perdu devant son père et son oncle qui sont jumeaux. L'enfant passe de bras à bras peinant à reconnaître son véritable père.