La "conversation secrète" de Taubira
Suite à l’annonce de la démission de Christiane Taubira du son poste de Garde des sceaux, Canal + a décidé d’avancer la diffusion de son "Conversation secrète" avec l’ancienne ministre. Mercredi dans la journée, Michel Denisot expliquait même que Christiane Taubira lui avait suggéré d’avancer cette diffusion hors micro après le tournage samedi dernier. Les premières minutes de l’entretien confirme que l’ancien ministre de la Justice avait révélé au journaliste qu’elle allait quitter son poste en raison de son désaccord avec Manuel Valls et François Hollande concernant la loi sur la déchéance de nationalité. "Ce serait une tromperie de défendre une disposition non seulement à laquelle je ne crois pas, mais que je crois non souhaitable et non conforme aux principes fondamentaux auxquels je suis attachée. Il m'est absolument impossible de faire les choses ainsi. Comment, garde des Sceaux, chargée de la Constitution, comment est-il possible d'être là quand une disposition à laquelle on s'oppose est introduite dans la Constitution. La réponse, je l'ai déjà", déclarait Christiane Taubira quelques heures avant de sceller son départ en privé avec François Hollande comme le révèle " Le Parisien " ce jeudi.

L'encombrant "ami" d'Alain Juppé
Mercredi soir "Le Petit Journal" de Yann Barthès diffusait un reportage sur une séance de dédicaces d'Alain Juppé à Bordeaux. Le candidat déclaré aux Primaires Les Républicains a notamment fait un rencontre inattendue. En fin de séance, Robert Bourgi avocat et surtout grand acteur de la "Françafrique" - il a notamment affirmé lors d'une interview de 2011 accordée au "JDD" avoir transporté plusieurs millions de francs venus des chefs d'Etats africains au profit du RPR sous la présidence de Jacques Chirac - approche Alain Juppé et lui lance " Il faut oublier les vieilles chimères, Alain". Robert Bourgi va même plus loin et demande un rendez-vous au maire de Bordeaux. L'avocat décoré par Nicolas Sarkozy en 2007, puis soutien éphémère de François Fillon en septembre, souhaite donc faire la paix avec Alain Juppé dont il avait écorné l'image lors de ses aveux de 2011. Au bout de quelques secondes, Alain Juppé accepte de recevoir Robert Bourgi dans ses bureaux à Paris. Les coulisses du pouvoir captées inopinément par "Le Petit Journal".

Marchez !
Quelques mots sur la santé des français avec cette étude de la société Withings. D'après l'organisme, les Français ne marcheraient pas assez, près de 5668 pas par jour, bien loin des 10 000 préconisés par l'OMS. Une pratique sportive plus régulière comme éviter la voiture, ou marcher 30 minutes par jour permettrait de réduire les risques de cancers, maladie vasculaires et même la dépression.

À LIRE AUSSI >> Plus d'information santé ? C'est par là

La parodie de Florence Foresti
Le 26 février prochain se tiendra la 41e cérémonie des César du cinéma. Une soirée présentée pour la première fois par Florence Foresti. Diffuseur de la cérémonie, Canal + a dévoilé la première bande annonce du programme où la comédienne - humoriste rejoue la scène mythique de "Flashdance" devient les anciens présentateurs comme Edouard Baer, Antoine de Caunes, Valérie Lemercier et Cécile de France.

Le coup de gueule de Louis Nicollin
Réputé pour ses coups de gueule légendaires, Louis Nicollin a une nouvelle fois fait parler son vocabulaire. Le président du club de football de Montpellier a profité de la présentation à la presse du nouvel entraîneur de son club, Frédéric Hantz, pour régler ses comptes avec le quotidien "Midi Libre". Louis Nicollin reproche notamment au média d'avoir publié une photo de Frédéric Hantz donnant une accolade à Rolland Courbis l'ancien coach démissionnaire du MHSC... Un reproche curieux, mais suffisant pour ouvrir la boite à insultes.

Rémi Gaillard inverse les rôles à la SPA
Restons à Montpellier pour terminer ce MetroZap. En cette fin de mois de janvier, Rémi Gaillard a publié sa nouvelle vidéo. L'humoriste héraultais dénonce l'abandon d'animaux par les particuliers dans une vidéo intitulé "Animal Planet". Le sketch a été tourné au refuge de la SPA de Villeneuve-lès-Maguelone et les rôles sont inversés. Les humains se retrouvent enfermés et étudiés par les animaux. Une dame venant abandonner son chien va le découvrir à ses dépens. Rémi Gaillard accompagne sa vidéo d'un message simple et efficace : "C’est quand même emmerdant pour les animaux de cohabiter avec 7 milliards de cons".